En ce moment … La fabrique du citoyen

fab du citoyenLa Fabrique du Citoyen de Déc 2015 à Oct 2016

Première Édition !

Dans une société secouée par l’actualité, la nécessité de partager des instants joyeux, d’élaborer ensemble des perspectives plus heureuses, de secouer notre citoyenneté s’impose.

La fabrique du citoyen s’adresse aux jeunes et moins jeunes personnes qui se questionnent autour de leur citoyenneté, de leur place dans la société et de leur désir et capacité à contribuer au monde d’aujourd’hui et de demain.

Pas de Maître Yoda pour cette saison de lancement, mais un cycle de rendez-vous dynamiques et conviviaux, comme notamment des quizz, des matchs d’impro, qui favorisent l’exploration de différentes facettes de la citoyenneté avec la volonté de faire ensemble.

Initiée par la Bibliothèque de Bordeaux, la fabrique du citoyen est un projet collaboratif élaboré par de nombreux associés, heureux de se fédérer autour d’un sujet qu’ils portent jusqu’ici séparément sans trouver le temps de travailler ensemble.

La fabrique du citoyen offre une opportunité inédite, une tribune à la jeunesse.

Dans cette perspective, de dialogue et d’écoute, les publics volontaires pourraient être associés à l’écriture de la deuxième saison.

Sont associés au projet :

Le Club de la presse de Bordeaux, la Ligue de l’enseignement Gironde, CANOPE, l’association des centres d’animation de quartiers de Bordeaux, ALIFS – Association du Lien Interculturel Familial et Social, la Direction des services départementaux de l’éducation nationale de Gironde, l’association l’Atoll Errance, l’association Zellidja, la LICRA, le Refuge, l’association Urban Vibrations School, la maison écocitoyenne, la Mission Egalité et Citoyenneté de la Ville de Bordeaux, La Bibliothèque de Bordeaux

Dans le cadre des AOC de l’égalité 2015,de la Fabrique du Citoyen et de la manifestation « Faites de la laïcité » :

Laïcité, la cité… Mettons les points sur les i !

Théâtre forum par les élèves des collèges Grand Parc et Clisthène avec la compagnie Digame et Mohamed Fazani, juriste-directeur de l’ALIFS.

Programme à télécharger